L’auto-éducation en 6 étapes

par | Ressources d'apprentissages | 8 commentaires

Bienvenue sur Apprenez à Apprendre ! En complément de cet article, vous voudrez sans doute lire mon E-book qui vous expliquera comment apprendre plus efficacement qu'à l'école tout en étant beaucoup plus motivé. Cliquez juste ici pour le télécharger ! Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 🙂

À noter : 

Cet article participe au superbe événement pour bien préparer sa rentré du blog « Les astuces de Mylène ». D’ailleurs, je vous conseille son article sur les 7 actions de 5 minutes qui désencombreront votre environnement que j’apprécie particulièrement ! 

Avant de commencer :

D’abord et avant tout, apprendre fait partie intégrante de notre quotidien. Bien que parfois (même souvent) camouflé dans des épreuves et obstacles, l’apprentissage est présent dans toutes les facettes de nos vies.

🏆

C’est cela qui fait que l’on évolue, que l’on prend une telle décision au lieu d’une autre, que l’on change son comportement après une dispute ou même que l’on décide de toujours faire une double vérification avant de changer de voie lorsqu’on conduit à cause d’un précédent accident.

Bien que dans la majorité des cas l’éducation soit attribuée à l’école, je vais, dans cet article, vous démontrez l’importance d’apprendre à l’extérieur des murs des instituts éducationnels classiques afin que vous puissiez maximiser vos résultats.

Découvrons donc ensemble, pas à pas, ce que c’est que l’auto-éducation !

Définitions :

Si l’on s’en tient à la définition inscrite dans le Larousse[i], l’auto-éducation c’est ; « Toutes les démarches prises visant à s’éduquer soi-même ».

📕 Bien qu’en théorie, cela paraît très simple, en pratique, c’est une autre paire de manche.

En effet, afin de vous auto-éduquer, vous aurez de besoin de beaucoup de volonté et surtout d’un emploi du temps bien planifié.

Dictionnaire

Apprendre seul nécessite une grande prise de conscience. Lorsque vous l’aurez eu, vous comprendrez qu’en réalité, s’auto-éduquer comprend énormément plus de choses.

❓ En plus de toutes les démarches entreprises, l’auto-éducation touche également tout ce que vous remettez en question, ce que vous obtenez comme feedback, ce que vous essayer tant bien que mal d’améliorer et toutes les situations quotidiennes de votre vie sur lesquelles vous réfléchissez après qu’elles se soient produites.

Et oui, l’auto-éducation, ça englobe tout cela et encore bien plus.

Qui peut être considérer comme un auto-étudiant ?

Oh ! Très bonne question ! En fait, quiconque met en place des processus, techniques et méthode d’apprentissage peut être considéré comme un acteur dans l’auto-éducation.

Cela veut dire que, si vous êtes un étudiant à temps plein du parcours d’éducation plus traditionnel et que vous créez un environnement propice à un apprentissage à l’extérieur de l’école, vous êtes une auto-étudiant.

🧠Personnellement, durant mon court passage au collège, j’ai toujours fait en sorte d’avoir un maximum de temps pour apprendre seul.

Si j’avais un cours de marketing par exemple, j’aimais bien lire quelques livres ou des articles de blogs sur un sujet important abordé en classe.

Cela me permettait de mettre en contexte le contenu du cours dans de nombreuses situations et de retenir davantage d’information clé puisque je construisais des liens autres que ceux fait grâce à la théorie donnée par le professeur.

Aussi, je profitais grandement du style d’apprentissage actif. C’est-à-dire, d’être axé actions au lieu de seulement somnoler dans une classe vide de personnalité écrasé sur mon bureau.

Je posais donc un maximum de questions à mes professeurs et, dans bien des cas, j’étais la personne qui répondait aux questions des professeurs.

🌟 En agissant ainsi, je m’assurais d’être alerte aux dires de l’enseignant car je suivais les réponses reçues à mes questions avec attention et j’expliquais dans mes mots les fonctionnements de principes en répondant aux questions posées.

Il est clair pour moi que ces deux façons de faire (que l’on pourrait considérer comme des trucs mnémotechniques) m’ont beaucoup aidées quant à la rétention de l’information que j’avais à exécuter car oui, malheureusement, l’école c’est souvent de la mémorisation par cœur de théorie peu utile au lieu d’apprentissage efficace de vraies méthodes à utiliser et par l’expérience concrète.

Étudiants

Je vous donne un exemple :

Un exemple de quelqu’un profitant des bienfaits de l’auto-éducation est une personne ayant déjà terminé des études dans un certain domaine mais qui continu à absorber des données tous les jours concernant son champ d’expertise.

📈 Les quelques minutes que cette personne investies à tous les jours (ou au moins hebdomadairement) à son auto-éducation lui permet de grandement se démarquer des autres.

Savez-vous pourquoi elle se démarque ?

Je vous laisse y penser quelques instants….

Vous avez raison ! Cette personne se démarquera par les nombreux procédés qu’elle pourra mettre en place dans son environnement de travail, par les nouvelles opportunités qu’elle pourra repérer plus facilement que quelqu’un qui ne suit plus les nouveautés dans son domaine et par les certificats qu’elle obtiendra tout au long de ses années d’auto-éducation.

Mes 6 conseils pour débuter votre auto-éducation :

Conseils

1️⃣

Définir un montant d’argent réservé à votre éducation

Une des premières choses que j’ai faites en quittant l’école fut de me créer un compte d’épargne dans lequel je déposais un certain montant tous les mois afin de financer mon éducation. 

J’agissais un peu comme des parents qui mettent de l’argent de côté pour pouvoir payer l’université de leurs enfants.

💲 Toutefois, cet argent était réservé à autre chose que ces instituts prestigieux. Je l’utilisais et l’utilise encore aujourd’hui pour me procurer des livres, des formations et pour participer à des conférences afin de toujours être en phase d’apprentissage. 💲

euros

Maintenant, vous vous demandez probablement quelle somme vous devriez mettre de côté chaque mois pour votre éducation. Voilà la réponse :

Économisez au minimum 10% de votre salaire mensuel pour votre apprentissage personnel. Ce montant doit être exclusivement réservé à cela et ne doit en aucun cas être utilisé à d’autres fins.

👁‍🗨 Pour vous aider à épargner ce pourcentage, je vous propose le livre « L’homme le plus riche de Babylone » qui est un excellent point de départ pour votre liberté financière et votre éducation. Il aurait facilement pu se retrouver dans les 3 livres qui ont changés ma vie. (Suivez le lien pour découvrir ces trois livres fantastiques)

👉 Voici mon article : Les 3 livres qui ont changés ma vie !

2️⃣

Fixez-vous un ou des objectifs concernant votre auto-éducation

Il est essentiel de connaître l’endroit où nous nous dirigeons dans la vie. C’est pourquoi, avant de commencer votre transition vers un apprentissage en autodidacte, vous devez absolument fixez un objectif.

🎯Nul besoin qu’il soit compliqué. Vous devez simplement bâtir un objectif SMART (Voici une ressource pour vous aidez à le concevoir).

Ce point de référence vous aidera grandement puisqu’une fois que vous savez où vous allez, cela devient énormément plus simple de trouver les outils nécessaires à votre réussite.

Disons que vous voulez apprendre la vente afin de devenir le meilleur vendeur de voiture de votre ville. Bien, vous savez maintenant que vous devez mettre la main sur des ressources d’apprentissages qui seront directement reliées à ce domaine.

🥇Vous pourriez donc repérer les meilleurs vendeurs actuels dans quelques domaines (Secteur automobile, électroménager, assurances, etc…) pour par la suite que ces personnes deviennent vos mentors.

Ils vous enseigneront leurs techniques et leurs astuces ce qui vous fera gagner beaucoup de temps.

Pour aller plus loin dans votre planification, voici mon article sur l’échelle de l’apprentissage qui vous sera très utile dans votre parcours.

👉 Voici mon article : L’échelle de l’apprentissage en 5 étapes

3️⃣

Divisez votre apprentissage en trois parties

Pour obtenir un programme d’auto-éducation efficace, vous devez mettre à profit trois styles d’éducation. Les voici en ordre d’importance :

Trois

L’auto-éducation sur le terrain (70%) :

 

Pour apprendre efficacement vous devez apprendre par l’expérience et les essais-erreurs. De cette façon, vous créerez des liens neurologiques que vous pourrez utiliser au moment opportun. Ces liens sont en quelque sorte des chemins qui, à force d’apprendre, se taperont et seront plus facile à parcourir. C’est-à-dire, vous aurez plus de facilité à retrouver l’information et à l’utiliser correctement.

❗️ Ce type d’apprentissage est le plus important car vous comprendrez les choses à faire et ne pas faire ainsi que la réalité du terrain. Bien souvent, les diplômés d’université entrent sur le marché du travail sans trop savoir comment mettre en pratique leurs connaissances alors qu’ils auraient facilement pu l’apprendre durant les quelques années d’études.

C’est pour cela entre autre que les nouveaux gestionnaires peuvent avoir de la difficulté à gérer les ressources humaines puisque, ce qui est lu dans un livre n’est pas toujours facile à appliquer dans la réalité.

Pour vous donnez un exemple, congédier un employé n’est pas aussi simple que dans les manuels. Vous le remarquerez aisément lorsque vous serez face à face avec une vraie personne.

Aussi, en faisant des erreurs, vous obtiendrez du feedback quasiment instantanément qui vous permettra de corriger certains comportements et actions inadéquats dans votre domaine.[iii] (Cette source est très intéressante, elle explique la méthode essai et erreur en s’inspirant des jeux vidéo)

L’auto-éducation grâce au mentorat (20%) :

 

En tant que fidèle mentoré, je trouve que l’auto-éducation par le mentorat est extrêmement importante, concluante et enrichissante.

🤵 Le but est de trouver quelqu’un considéré comme un expert dans son domaine et de lui demander des conseils.

Il n’est aucunement nécessaire de passer des heures et des heures avec cette personne à toutes les semaines. En fait, vous n’avez même pas besoin d’avoir de discussion avec la personne.

Si vous écoutez ses conseils et les appliquer, cela peut être vu comme du mentorat.

👂Bref, trouvez un expert, demandez-lui des astuces, appliquez-les et recommencez ce processus pour toutes les sphères de votre vie propice à l’amélioration.

Passez environ 20% de votre temps d’apprentissage en mode mentorat (vous pouvez également être le mentor, nous apprenons beaucoup de cette façon)[iv].

C’est donc dire que pour 10 heures d’apprentissage par semaine, vous devez en passez 2 dans cette façon de faire.

L'habitude D'apprendre

L’auto-éducation théorique (10%) :

 

Finalement, nous voilà rendu à la théorie qui est composé de tous les outils éducationnels comme les livres, les manuels, les cours en classe, les vidéos formatives et les articles de blog pour ne nommer que ceux-ci.

😮 Vous êtes probablement choqués de voir que seulement 10% de notre apprentissage devrait être de la théorie traditionnel.

C’est compréhensible car le système d’éducation actuel est axé sur la théorie au lieu de la pratique. Ce qui fait que ce système est beaucoup moins efficace qu’il pourrait l’être.

Je vous conseille donc de contrer ce mode d’éducation en apprenant grâce aux deux autres méthodes lorsque vous n’êtes pas à l’école.

🔨 C’est donc dire que lorsque vous êtes hors de cours, recherchez l’éducation par la pratique (En trouvant un emploi dans votre domaine par exemple) et par le mentorat (En trouvant quelqu’un de plus expérimenté qui vous soutiendra).

Où ai-je pris ces chiffres ?

👀 Il est à noter que je ne sors pas ces chiffres de mon chapeau. Cette méthode d’auto-éducation est utilisé dans de nombreuses sociétés et organisations afin de développer leurs ressources humaines vers des postes plus élevé et une meilleure carrière.

J’ai entendu parler de cette méthode la première fois grâce à l’entreprise Walmart. La formation de qualité de ses associés et de ses cadres est d’ailleurs un de ses facteurs important de réussite et de succès partout dans le monde.

 

4️⃣

Trouvez vos ressources d’apprentissages

Une fois que vous avez l’argent nécessaire, un objectif clair et que vous connaissez la composition d’un bon programme d’apprentissage, il est temps de récupérer les ressources avec lesquelles vous entamerez votre auto-éducation.

👨‍💻 Il faudra que 70% de vos ressources vous permettent de pratiquer ce que vous désirez apprendre. Si vous avez comme objectif d’apprendre à coder, vous devriez donc passer 7 heures sur 10 à coder. Procurez vous donc un outil vous permettant de coder comme Notepad++ ou encore Atom

Carte

Puis, repérez un mentor qui vous donnera du feedback (Nous abordons cela au prochain point) et qui sera en mesure de vous partager quelques astuces vous permettant de progresser rapidement.

Consacrez 2 heures sur 10 à cela. 

Ensuite, 1 heure de vos 10 heures d’auto-éducation doivent être consacré à la théorie. Vous prendrez donc le temps d’absorber de la théorie pour ensuite pouvoir l’appliquer lors de vos 7 heures de pratique. Pour continuer avec notre exemple, vous pourriez vous procurez une formation en ligne comme celle de Udemy.

5️⃣

Obtenez du feedback rapidement

Ahhhh le feedback! L’un de mes points favoris. Je vous explique pourquoi.

En fait, en obtenant des commentaires sur votre manière de faire les choses, vous connaîtrez précisément les aspects que vous devez travailler.

Par la suite, si vous prenez compte des commentaires et que vous faites quelque chose pour améliorer la situation, vous vous rapprocherez rapidement de la perfection (même si elle ne peut jamais être atteinte).

🧬 C’est pourquoi je vous conseille fortement de demander à plusieurs personnes d’analyser ce que vous faites et de vous donner leur opinion.

Plus vous obtiendrez ces commentaires rapidement, plus vous avancerez rapidement car vous pourrez corriger immédiatement ce qui doit l’être.

Surtout, ne prenez jamais du feedback de manière personnelle. N’importe quel commentaire, même s’il est difficile à entendre, peut être bénéfique pour vous.

D’ailleurs, les entreprises qui récupèrent le plus le feedback de leurs employés et de leurs clients sont ceux qui ont le plus de chance d’avoir un maximum de succès.

🤝 Pourquoi ? Car si vous soutenez vos employés aux bons endroits, ils seront plus engagés envers vous et donneront le meilleur d’eux-mêmes lors de leurs quarts de travail.

Pour ce qui est des clients, si vous leur donnez exactement ce qu’ils veulent, il n’y pas de raisons pour laquelle ils ne reviendraient pas acheter dans votre organisation plus-tard.

C’est donc une méthode gagnante de partout.

6️⃣

Soyez constant dans votre auto-éducation

J’ai gardé la constance en dernier point puisqu’elle est, selon moi, l’outil le plus important à maîtriser. 

Si vous devenez un spécialiste de la constance, il vous sera possible d’atteindre tout vos buts et objectifs facilement.

Comme j’ai déjà abordé ce sujet dans cet article, je ferai court ici.

👉 Voici mon article : La constance : Un outil extraordinaire 

En résumé, la constance c’est de fragmenter ce que l’on doit accomplir sur une certaine période de temps et de fournir de petits efforts le plus souvent possible.

💼 Par exemple, quelqu’un qui désire créer sa propre boutique internet pourrait se fixer comme objectif d’avoir un site web totalement fonctionnel d’ici un an.

Donc, cette personne pourrait mettre 1 heure à tous les matins sur ce projet et disons 2 à 3 heures durant les journées de week-end.

Cela équivaudrait donc à 468 heures de travail sur son site en un an seulement. Tout cela en avançant rapidement, en demeurant motivé et en fournissant des efforts facilement. Parlant de motivation, j’utilise une méthode super efficace que j’ai expliquée juste ici

Booster vous avec la constance

Ces trois facteurs sont d’ailleurs les principales forces de la constance puisqu’en divisant vos sessions de travail en plusieurs parties, vous aurez moins de difficulté à vous commencer (bye bye la procrastination) et vous aurez davantage de motivation car vous progresserez rapidement et saurez que vous n’avez pas à vous taper 8 heures consécutives de travail.

Aussi, si vous appliquez la constance à toutes les sphères de votre vie, vous verrez immédiatement des changements positifs.

🕓 Imaginez par exemple mettre de la constance dans le ménage. Si vous allouez à tous les jours 15 à 20 petites minutes à en faire, lorsque vous arriverez à vos congés, vous n’aurez aucunement besoin de consacrez une journée entière à nettoyer.

Nommez-moi n’importe quelles sphères de votre vie et je vous garanti que j’arriverai à trouver une manière d’y inclure la constance.

 Conclusion :

Pour finir, comme nous l’avons vu tout au court de cet article, l’auto-éducation est absolument cruciale pour tout ceux et celles qui désirent améliorer leur qualité de vie et qui veulent croître constamment.

Grâce aux 6️⃣ conseils que je vous ai partagé qui sont respectivement :

  • Définir un montant d’argent réservé à votre éducation
  • Fixez-vous un ou des objectifs concernant votre auto-éducation.
  • Divisez votre apprentissage en trois parties.
  • Trouvez vos ressources d’apprentissages
  • Obtenez du feedback rapidement
  • Soyez constant dans votre auto-éducation

Vous êtes désormais en mesure d’instaurer ce style d’éducation dans votre vie. Aujourd’hui, je vous demande de simplement tester cette idéologie. Soyez un bon sceptique et essayer au lieu de dire que cela est absurde et impossible.

🦾 Vous verrez qu’en continuant à apprendre à tous les jours, à tous les mois et à tous les ans, vous deviendrez une version de vous-mêmes amélioré et vous serez en mesure d’obtenir tout ce dont vous désirez.

Pour conclure, j’aimerais que vous commentiez cet article pour me dire comment et dans quels aspects de votre vie vous utiliserez l’auto-éducation.

Ce sera le premier pas vers votre succès dans ces domaines.

À bientôt chers autodidactes et bon apprentissage !

Partager l'article :

Recherchez des articles 

Sujets sur le blog

Outils et techniques

Ressources D’apprentissages

Motivation

Défis

Nouveautés

Qui suis-je ? 

Vincent Lavoie

Vincent Lavoie

Blogueur

Je suis un éternel curieux et « diplômé » des systèmes d’éducations alternatifs. Accro de l’apprentissage, je dévore tous les livres et formations qui passent sous mon nez dans l’optique de me rapprocher de mes rêves à tous les jours. 

Décrocheur scolaire à l’âge de 17 ans, j’ai rapidement acquis des compétences importantes dans le domaine de l’entrepreneuriat en créant mon entreprise d’entretien. Par la suite, j’ai participé à plusieurs formations qui m’auront permis d’apprendre des sujets comme le commerce en ligne, la gestion, la vente ou encore, le blogging.

Articles récents

8 Commentaires

  1. Amah

    Bonjour et merci pour ce super article.
    Pour moi, la vie est un apprentissage continu et la notion d’apprendre par la pratique est très efficace. Côté pro, je me suis auto-formé au développement web et à la programmation. Côté perso, j’applique ces principes pour mieux me connaitre et m’améliorer grâce à des livres et formations de développement personnel.
    La constance n’est pas toujours facile par contre ^^

    Réponse
    • Vincent Lavoie

      Vous utilisez de très bonnes méthodes. Le mieux est d’avoir plusieurs sources d’apprentissage et d’utiliser les 3 styles d’éducations (Pratique, mentorat et théorique). Pour ce qui est la constance, même si vous ne faites qu’une action de 5 à 10 minutes par jour, c’est toujours ça de pris. Pas besoin de s’épuiser à la tâche en travaillant 24 heure sur 24 !

      Réponse
  2. Emmanuel Jublin

    Merci pour ce super article
    C’est un concept excellent partagé ici

    Réponse
    • Vincent Lavoie

      Merci d’avoir lu mon article, j’espère qu’il a été bénéfique pour vous !

      Réponse
  3. Nicolas

    Très bon article ! Merci. Personnellement je suis convaincu qu’avec internet n’importe qui peut réussir à compléter son éducation. On ne se rend pas assez compte qu’on a l’équivalent de toutes les bibliothèques du monde dans un smartphone, dans la poche. Cependant tu as raison, je pense, d’insister sur le fait que tout passe vraiment par la méthode ! Il faut de l’organisation, mettre des habitudes en place et de la rigueur. Mais ça ça demande de la maturité ! 🙂 Merci en tous cas. J’ai bien aimé le point sur le feedback auquel je n’aurais jamais pensé !

    Réponse
    • Vincent Lavoie

      Merci de ton merveilleux commentaire Nicolas ! En effet, comme tu le dis si bien, nous avons accès à tout ce dont nous avons besoin pour accomplir nos rêves sur nos smartphones. Il ne suffit que de prendre le temps de trouver et d’appliquer cette information.

      Réponse
  4. Mylène

    Bonjour Vincent,

    Merci pour ce super article qui nous explique comment avoir une vraie stratégie pour son apprentissage.
    Je n’avais pas pris conscience qu’il fallait diviser mon apprentissage en 3 parties !
    Je vais améliorer ça !

    Au plaisir d’une prochaine lecture

    Réponse
    • Vincent Lavoie

      En effet, c’est d’ailleurs un aspect très important à mettre en place ! À bientôt au prochain article !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires : 

Mon guide pourun apprentissage efficace!

Cet E-book vous apprendra comment :  

- Mettre en place des méthodes d'études et de travail efficace pour apprendre

- Motiver n'importe quel étudiant

- implémenter un apprentissage plus rapide que la moyenne

Merci de vous aidez à changer de vie !

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide pour un apprentissage plus efficace ! 

%d blogueurs aiment cette page :